Le psychologue : présenté et rédigé par Antoine Clénet psychologue Quimper

Les prestations proposées par un psychologue clinicien :

Liste de prestations :

    pour
  • Adultes
  • Enfants
  • Adolescents
  • Couples
  • Groupes & professionnels

Pour quelles difficultés le psychologue peut-il intervenir :

Les "difficultés psychologiques" et les symptômes interrogent, aux plus profond de la personne, les désirs intimes, les désirs refoulés ou inconscients, l'histoire et les relations familiales, conjugales, amicales, sociales, professionnelles.

Parfois c'est un moteur pour évoluer dans l'existence.


Parfois, quand les désirs intimes viennent s'opposer à des certitudes, à des habitudes ou une philosophie de vie, voire à la morale ou aux attendus sociaux, ils entraînent :


  • l'inhibition (On s'interdit de faire, de dire ou de penser pour ne pas décevoir... ),
  • la perte d'intérêt qui peut aller jusqu'à la dépression, voire au glissement dans la maladie d'Alzheimer au crépuscule de la vie,
  • les conduites suicidaires et autres passages à l'acte,
  • la violence envers les autres ou contre soi-même,
  • l'échec scolaire,
  • l'impossibilité de faire des deuils,
  • l'alcoolisme,
  • la dépendance à des drogues qui caractérise la toxicomanie,
  • l'obsession et son cortège de comportements ritualisés (Troubles Obsessionnels Compulsifs),
  • la phobie (peur d'un lieu, d'un objet, d'un animal, d'une personne, de penser... ),
  • l'anorexie et son verso la boulimie,
  • les difficultés conjugales et sexuelles,
  • l'emprise d'un harcellement ou d' une maltraitance professionnelle, familiale, ou conjugale, etc. ...

Il peut alors être utile de rencontrer un professionnel du psychisme et des mécanismes inconscients.

Le psychologue clinicien est un professionnel des sciences humaines, formé à cette écoute globale et particulière qui permet de rendre à la personne la disposition et la diversité de ce qu'elle est, via son savoir en psychopathologie des mécanismes psychiques dans la structuration de la personnalité et dans la psychogenèse des symptômes, via aussi ses pondérations en psychiatrie, en psychanalyse, en anthropologie, en ethnologie, en éthologie, en sciences du comportement, en psychologie cognitive, en psychologie expérimentale, en psychologie sociale, en sociologie, en psychologie du développement, en psychologie du vieillissement, en neurosciences (neuropsychologie, neurobiologie, pharmacologie), en chronobiologie.

Approche thérapeutique du psychologue clinicien :

Dans cette perspective psychologique, la prise en compte des symptômes favorise la personne qui vient consulter le psychologue à s'approprier sa subjectivité et sa parole, et permet de nuancer les tendances à réduire le patient à une partie de corps malade ou à un comportement handicapant, ou à le figer à la norme de sa classe d'âge, ou à devenir sourd à une plainte insistante de toujours se mouvoir dans le malentendu.


Ainsi, quels que soient l'âge et les symptômes de la personne, consulter un psychologue clinicien sera l'occasion d'évoquer les "difficultés psychologiques" rencontrées, et de découvrir qu'elles sont peut-être une invitation : à parler de souffrances difficiles à dire, à soutenir des choix de vie ou des souvenirs et des pensées qui tiennent particulièrement à coeur, mais qui ne trouvent aujourd'hui aucun moyen d'être extériorisés autrement que par des symptômes.


Cette dynamique, l'écrivain Marie Cardinal l'a décrite dans son "autobiographie" Les Mots pour le dire :

« Au cours de ma maladie j'ai été, à certains instants, plus intelligente, plus lucide, que je ne le serai jamais. J'en garde un souvenir poignant. Pendant que j'étais folle j'ai découvert des chemins de mon esprit que je n'aurais jamais découverts sans la folie. J'étais capable d'une incroyable agilité intellectuelle. J'avais, par périodes, des pensées aiguës, subtiles, claires, qui me conduisaient à une plus grande connaissance, une plus profonde compréhension de ce qui m'entourait. »


En visée, consulter un psychologue, psychothérapeute, c'est oeuvrer courageusement à libérer sa parole pour surmonter les impasses, élargir les possibles, et cheminer vers une liberté nouvelle rendue possible par l'acte d'assumer sa parole, sa place dans le monde, ce que l'on a été, ce que l'on est, et ce que l'on est en devenir.